Le-dictateur

« Le dictateur » par Charlie CHAPLIN, 1940

Ce film est ouvertement inspiré par le régime nazi mis en place par Hitler. Le gouvernement allemand a d’ailleurs protesté officiellement contre sa réalisation et demandé l’abandon de ce projet, que Chaplin a tenu à terminer malgré ces pressions. Le dictateur incarné par Chaplin est largement inspiré par celui-ci et le personnage de Benzino Napoléoni fait penser au premier coup d’œil à deux autres dictateurs, l’Italien Benito Mussolini et le Français Napoléon Bonaparte. Bien que réalisé avant le début de la Seconde Guerre mondiale, le film laisse entendre la possibilité d’une nouvelle guerre en Europe en même temps qu’il rappelle la brutalité du régime nazi.

Lors de ses discours, le dictateur Hynkel s’exprime en anglais mais aussi en une langue peu compréhensible et très agressive qui rappelle le ton sur lequel Hitler prononçait ses discours en allemand, et on reconnaît quelques mots comme Blitzkrieg, « Freespraken » (pour liberté d’expression, ne veut en fait rien dire mais linguistiquement « Libre parler »), « Beltn » (proche de l’anglais Belt, pour ceinture) ou in der Welt (dans le monde) et encore mit der Juden (avec les Juifs).